débloquer

débloquer

débloquer [ deblɔke ] v. <conjug. : 1>
XVIe; de dé- et bloquer
I V. tr.
1Vx Dégager du blocus ennemi. Débloquer la ville, la place.
2(1754) Imprim. Enlever et remplacer (une lettre bloquée).
3Remettre en marche (une machine, un rouage bloqué). décoincer, dégripper. (Personnes) Il faut débloquer cet enfant ( déblocage) .
4Par ext. Remettre en circulation, en vente, en exercice. Débloquer des marchandises, des crédits ( dégeler) . Débloquer un compte en banque. Libérer. Débloquer les prix, les salaires.
(1963) Fig. Lever (les obstacles qui bloquent une situation). « Le Marché commun a débloqué les problèmes agricoles » (Le Monde, 1963).
II V. pron. Se dégager d'un blocage. Fig. La situation politique se débloque, va pouvoir évoluer. Le patient commence à se débloquer. III V. intr. (1915; du sens de « ouvrir, lâcher ») Fam. Dire des sottises. déraisonner, divaguer; fam. déconner. Tu débloques complètement. Adj. DÉBLOQUANT, ANTE . ⊗ CONTR. Bloquer. Assiéger. Geler.

débloquer verbe transitif Dégager, desserrer quelque chose, lui donner du jeu : Débloquer un écrou. Permettre à un appareil, à un mécanisme de fonctionner à nouveau : Débloquer des freins. Dégager un lieu de ce qui l'obstruait : Débloquer une rue encombrée. Faire en sorte qu'une situation évolue à nouveau en levant les obstacles qui la bloquaient. Libérer les prix, les salaires, leur permettre de varier à nouveau ; lever l'interdiction de transporter ou de vendre des denrées, de disposer librement de crédits ou de comptes en banque, etc. Familier. Débarrasser quelqu'un de ce qui le bloquait psychologiquement. ● débloquer verbe intransitif Populaire. Dire des inepties, être un peu fou ; divaguer. ● débloquer (synonymes) verbe intransitif Populaire. Dire des inepties, être un peu fou ; divaguer.
Synonymes :
- dérailler (familier)
- libérer
- radoter (familier)

débloquer
v.
rI./r v. tr.
d1./d Remettre en mouvement (une machine, une pièce bloquée). Débloquer un rouage.
d2./d Permettre le mouvement (de marchandises, de fonds bloqués). Débloquer les crédits.
|| Débloquer les salaires: permettre l'augmentation des salaires jusqu'alors bloqués.
rII./r v. intr. Fam. Dire des choses dépourvues de sens.

⇒DÉBLOQUER, verbe trans.
A.— IMPR. Ôter d'une composition typographique les lettres bloquées pour les remplacer par celles qui conviennent (cf. Éd. 1913). Ne pouvant débloquer, il [le metteur en pages] ne peut donner la deuxième partie à composer, faute de caractères (VILLIERS DE L'I.-A., Corresp., 1885, p. 103).
B.— Dégager ou desserrer ce qui était arrêté ou immobilisé.
1. Desserrer, donner du jeu (à une pièce).
Emploi pronom. On peut (...) resserrer les boulons tendant à se débloquer, mais avec douceur (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 326).
P. anal. Il débloqua ses dents pour mentir (H. BAZIN, Huile sur feu, 1954, p. 222).
2. P. ext. et au fig.
a) Dégager ce qui était obstrué. Débloquer une voie de communication.
P. anal. :
1. ... il s'agit bientôt de savoir s'il faut opérer ou non ce malade pour débloquer ses voies biliaires; mais ce geste n'a d'intérêt qu'en cas d'obstruction biliaire et non pas d'hépatite, où il n'y a pas d'obstacle à lever.
QUILLET Méd. 1965, p. 149.
b) Faire marcher, remettre en marche (un mécanisme). Je m'efforce, (...) de débloquer mon palonnier gelé (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 289).
Emploi abs. Le moteur ne peut être mis en route. (...). Pour débloquer, passer la marche arrière et pousser la voiture vers l'avant (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956 p. 360).
Pop. Marcher bien. Ça débloquait au millimètre... D'abord extrêmement doucement... et puis un petit peu plus vite... (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 445).
c) Au fig. Supprimer les obstacles qui empêchaient une évolution, un progrès :
2. Les investissements de lancement « débloquent » l'économie en rendant possible la circulation des idées, des capitaux, des hommes; en créant des institutions politiques, juridiques, sociales, économiques nécessaires au développement.
L'Univers écon. et soc., 1960, p. 3614.
Emploi pronom. Pouvoir de nouveau évoluer après avoir été immobilisé. La situation politique paraît en voie de se débloquer (Le Monde, 9 sept. 1969 ds GILB. 1971).
Spéc. Remettre en circulation ou en vente un produit; permettre la libre disposition de dégager (des crédits); libérer (les prix). Débloquer un compte en banque. Quant aux prix agricoles ils doivent être, eux aussi, débloqués (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 537).
d) CH. DE FER. Remettre à voie libre le signal interdisant l'entrée d'une section de voie munie du bloc, et précédemment mis à l'arrêt (cf. BRICKA, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 179).
C.— Dégager du blocus. Débloquer une ville, une frontière :
3. Que de sièges a subis Paris dans sa longue histoire! Celui-là ne ressemble à aucun autre par l'obstination des assiégés. Tantôt bloqué, tantôt débloqué, Paris, de plus ou moins près, fut investi pendant près de quatre ans.
BAINVILLE, Histoire de France, t. 1, 1924, p. 189.
D.— Argot
1. Faire sortir du bloc (cf. bloc2). « Colonel, c'est que je suis bloqué [consigné]. — Je vous débloque. » J. Arago (LARCH. 1861).
2. Pop. Débloquer qqc. ou débloquer que + inb. Raconter. Je sens qu'elle va débloquer partout que je me conduis comme un vampire (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 37).
Absol. Dire des choses stupides; divaguer. — Je suis le type parfait du pauvre petit intellectuel incapable de devenir jamais un créateur. — Ne débloque pas! dit Henri (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 132).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Déblocage, adj. Qui peut être débloqué (cf. emploi supra 2 c). La présence de provisions d'instruments d'échange déblocables de façon mal prévisible (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 534). b) Débloquement, subst. masc. Synon. déblocus. Le général se vante d'obtenir le débloquement de Paris dans quatorze jours (GONCOURT, Journal, 1870, p. 659).
Prononc. et Orth. :[], (je) débloque []. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XVIe s. intrans. « se dégager d'un blocus » (J. VAULTIER, Hist. des choses faites en ce royaume, Mon. inéd., p. 168 ds GDF. Compl.); 1611 trans. art milit. « dégager du blocus » (COTGR.); 2. a) 1754 typogr. (Encyclop. t. 4); b) 1900 « faire disparaître les signaux qui bloquent une voie ferrée » (Nouv. Lar. ill.); 1948 « lever l'interdiction de disposer d'un compte en banque » (Lar. 19e). 3. 1915 arg. milit. « dire des bêtises » (d'apr. ESN.); 4. 1969 au fig. se débloquer « redevenir susceptible d'évoluer » (Le Monde, loc. cit.). Dér. de bloquer; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :40. Bbg. Ac. FR. Dict. de l'Ac. Banque Mots. 1973, n° 5, p. 99 (s.v. débloquement).

débloquer [deblɔke] v.
ÉTYM. Fin XVIe; de 1. dé-, et bloquer.
———
I V. tr.
1 Milit. (Vx). Dégager du blocus ennemi. || Débloquer une ville, la place.
2 (1754). Techn. (imprim.). Enlever (une lettre bloquée) pour (la) remplacer par celle qui convient.
3 Remettre en marche (une machine, un rouage bloqué). → Commande, cit. 7.
Par ext. Remettre en circulation, en vente. || Débloquer des marchandises, des denrées. || Débloquer un compte en banque, autoriser le titulaire à en disposer de nouveau. Dégeler.
(V. 1960). Fig. Lever (les obstacles qui bloquent une situation). || « Le Marché commun a débloqué les problèmes agricoles » (le Monde, 6 août 1963).
——————
se débloquer v. pron.
Se dégager d'un blocage.Fig. || La situation politique, sociale se débloque, va pouvoir évoluer.
———
II V. intr. (1915; du sens de « ouvrir, lâcher ». Cf. Débloquer les vannes). Fam. Dire des sottises. Divaguer; (fam.) déconner.
1 Tu débloques, lui dit Boris avec douceur. Il faudra bien que tu saches ce qui en est quand tu reverras les parents.
Sartre, l'Âge de raison, XIII, p. 235.
2 — Je ne saurais pas, dit Lambert…
— Ne débloque pas ! dit Henri… c'est normal qu'on rate son coup, la première fois.
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 132.
3 (…) un grand écrivain… Mais quand il a voulu le faire au politique, qu'est-ce qu'il a pu débloquer.
R. Queneau, Bâtons, chiffres et lettres, p. 54.
Dans ce sens, on emploie aussi débloquant, ante adj. → Déconnant.
CONTR. Bloquer. — Assiéger, investir. — Geler.
DÉR. Déblocable, déblocage, débloquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débloquer — DÉBLOQUER. v. a. Terme d Imprimerie. ter les lettres bloquées et renversées, pour les remplacer comme il faut. Débloqué, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • DÉBLOQUER — v. a. T. de Guerre. Obliger l ennemi à lever un blocus. Il parvint à débloquer la place, à débloquer la garnison. DÉBLOQUER, en termes d Imprimerie, Ôter d une composition les lettres bloquées et renversées, pour les remplacer par celles qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • débloquer — (dé blo ké) v. a. 1°   Terme de guerre. Obliger l ennemi à lever un blocus. Débloquer une place. 2°   Terme d imprimerie. Remplacer des lettres bloquées par celles qui conviennent. 3°   Se débloquer, v. réfl. Faire lever soi même le blocus. La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉBLOQUER — v. tr. T. de Guerre Délivrer du blocus. Il parvint à débloquer la place, à débloquer la garnison …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • débloquer — v.i. Dire des sottises, déraisonner. / Médire …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • débloquer — vt. débl(y)okâ (Table | Albanais), C. => Bloquer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • débloquant — débloquer [ deblɔke ] v. <conjug. : 1> • XVIe; de dé et bloquer I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Dégager du blocus ennemi. Débloquer la ville, la place. 2 ♦ (1754) Imprim. Enlever et remplacer (une lettre bloquée). 3 ♦ Remettre en marche (une machine, un… …   Encyclopédie Universelle

  • Scarface: The World Is Yours — Scarface The World Is Yours Éditeur Vivendi Universal Games Développeur Radical Entertainment …   Wikipédia en Français

  • BF2 — Battlefield 2 Battlefield 2 Éditeur EA Games Développeur Digital Illusions CE …   Wikipédia en Français

  • BF 2 — Battlefield 2 Battlefield 2 Éditeur EA Games Développeur Digital Illusions CE …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”